vers 78° nord à 2H

6 sept. 1999 - 5ème jour : de Stokmarknes à Skjervøy

diaporama des photos de la galerie - carte inter-active du jour

 

4ème jourRéveil à 6 H 40 ; il fait à peu près beau. Le Vesterålen est en escale à Harstad de 6 H 45 à 8 H 15. Je vais faire un tour sur les quais avant le petit déjeuner et me dirige vers une goelette amarrée devant la Maison de la Culture à 300 mètres à vol d'oiseau ; mais en faisant le tour des bassins du port, il me faut bien 15 minutes.


 

aube à HarstadContrairement à ce qu'on voit en Bretagne, les quais sont le plus souvent batis sur des pilotis, parfois en béton, parfois en bois.

Harstad (23 000 habitants) est située sur la plus grande île de Norvège : Hinnøya. Nous sommes aux alentours du 69ème parallèle , Bergen étant à 60 ° environ de latitude nord et le Cap Nord à 71°. Nous avons bien progressé vers le nord.


 

en quittant Finnsnes Pour se rendre à Tromsø, l'express-côtier emprunte des chenaux relativement étroits entre le continent à tribord et les îles à babord. Le pays est légèrement valonné, ce qui permet l'installation de fermes aux champs "tirés au cordeau" alternant avec des bois de bouleaux.

Vers 11 H, nous arrivons à Finnsnes pour une escale de 30 mn. On se croirait vraiment sur un lac surtout quand on va à l'avant du bateau : on entend juste le glissement de la coque dans l'eau très calme, sans le bruit des moteurs du bateau.

Sous un ciel très agréable, nous quittons Finnsnes, et empruntons un étroit passage entre le continent et l'île de Senja, la deuxième de Norvège quant-à la taille. Plus loin, c'est l'île de Kvaløya qui défile à babord.


 

entre Finnsnes et Tromsø, un ancien comptoirDans ces eaux très calmes, on peut très facilement observer de nombreuses méduses assez grandes. J'ai aussi été surpris par la transparence de l'eau qui permet de très bien voir les fonds de 4 à 5 mètres : les oursins, dans les petits ports me donnaient l'envie de plonger ;o)))


 

Ce midi, au buffet du déjeuner, il y avait des langoustines : j'en ai pris 3 pour en laisser aux autres convives. Beaucoup de ceux-ci me regardaient avec insistance quand je décortiquais mes langoustines. Apparemment, elles ne sont pas très connues en Allemagne ou ailleurs : j'ai dû montrer comment s'y prendre avec elles et il en restait les 3/4 sur le buffet quand je suis parti... si j'avais su, je ne me serais pas contenté de mes 3 langoustines...


 

Nous arrivons à Tromsø vers 14 H. Située sur l'île de Tromsøya, cette ville, capitale de la Norvège du nord avec ses 52 000 habitants, est surnommée "la ville de la mer polaire". De nombreuses expéditions polaires en sont parties, en particulier celles dirigées par Roald Amundsen dont on peut voir une statue sur le port. J'ai noté que dans de nombreux ports, on peut voir des sculptures célébrant des faits de la dernière guerre, la pêche, l'exploration polaire, etc.

page précédantepage suivante