vers 78° nord à 2H

24 avril 2000 - 10ème jour : de Bodø à Rørvik

voir le diaporama du voyage d'avril 2000 - carte inter-active du jour

 

10ème jourCe matin, le temps est encore mitigé (de rares grains) et nous ne restons pas dehors très longtemps et profitons du confort des fauteuils du salon panoramique.


 

franchissement du cercle polaireJ'ai demandé à la guide s'il était possible de visiter la passerelle du M/S Nordnorge ; en principe, il n'y a pas de problèmes et nous serons appellés sur la sono du bord quand un petit groupe d'amateurs aura été constitué.

Vers 11 H, nous sommes à Nesna et accostons alors qu'un bac local quitte le port. Par rapport à il y a 6 jours, la limite de neige a remonté ; c'est vraiment le printemps dans le sud.


 

Un peu plus d'une heure plus tard, nous sommes en vue de Sandnessjøen et apercevons au delà vers le sud, les 7 Soeurs, sous un ciel nettement plus dégagé.

en arrivant à SandnessjøenL'alignement de ces 7 montagnes est vraiment très beau et spectaculaire et j'avais beaucoup apprécié le panorama sous la végétation automnale en septembre dernier.

Nous déjeunons au second service soit, en principe, à 13 H 30 et la navigation en face des 7 Soeurs est prévue entre 13 H 45 et 14 H environ. En fait, nous sommes entrés au restaurant vers 13 H 20 et avons rapidement fait le tour des buffets et avalé aussi vite que possible (peut-être un peu trop ;o)) nos parts de poissons séchés, marinés, fumés ... quotidiens avec différentes sauces et salades, etc...

Hélas, le temps se couvre et en fait, les 7 sommets ne seront pas une seule fois, visibles simultanément...

les 7 SoeursLà, ce sont les 6 dernières soeurs, la première étant pratiquement cachée par sa voisine, alors que les cimes de la 6ème et de la 7ème son perdues dans les nuages...

Et dire que 10 minutes plus tard, le ciel s'éclaircira... "euh... capitaine... on peut pas faire demi-tour ?"

Euh... en fait, je ne lui ai pas demandé de faire demi-tour... j'aurais p'têt dû ;o))

A 15 H, il fait encore très beau... nous serions bien restés dehors... mais une sieste, c'est bien aussi... sans oublier de mettre les montres (2 précautions valent... etc...) à sonner à 17 H. Aussi, je n'ai rien à vous dire du passage du M/S Nordnorge à Brønnøysund

 

Donc, nous sommes sur le pont quand le navire quitte Brønnøysund et peu après, passe au nord-est du Torghatten (le chapeau percé de la saga). Le ciel est un peu moins clair qu'à 15 H.

La mer est calme et malgré le temps très correct, il n'y a pas grand-monde sur les ponts extérieurs du navire et je peux donc prendre des photos plus à l'aise qu'en septembre dernier. Il faut vraiment attendre d'être au sud-ouest de l'île pour voir Le Trou.

Tout autour du navire, les îles et îlots génèrent une mer d'huile : c'est vraiment très beau.

Torghattenon vire après le petit détour qu'a effectué le Nordnorge pour rendre visite au Torgatten.

Le capitaine du M/S Nordnorge nous a octroyé plus de temps que celui du M/S Vesterålen en septembre dernier où il avait vraiment fallu réagir vite pour prendre une photo dans l'axe du trou.

 

Ce soir, a lieu le diner du commandant et Katell et moi faisons partie des rares passagers en jeans.

A l'escale de Rørvik, le M/S Nordnorge est à quai devant le... M/S Vesterålen ; on l'aura croisé 2 fois dans des ports : Harstad et ici.

page précédantepage suivante