vers 78° nord à 2H

19 avril 2000 - 5ème jour : de Stokmarknes à Skjervøy

voir le diaporama du voyage d'avril 2000 - carte inter-active du jour

 

5ème jourA Harstad, je me lève à 7 H et suis sur le quai à 7 H 30, je déjeunerai plus tard.


 

Harstad : les M/S Nordnorge et VesterålenJ'ai 45 mn pour me promener avant l'appareillage de l'express-côtier. Le ciel est couvert et la neige, en dehors des chaussées et quelques trottoirs, est omniprésente en une couche de 50 à 60 cm. Vers 7 H 45 apparaît un des 3 express-côtiers de la génération intermédiaire ; c'est le M/S.... Vesterålen... souvenirs... souvenirs, en septembre dernier, j'étais à bord du Vesteraalen.

Contrairement à l'automne dernier, il y a peu de bateaux de plaisance dans le port assez désert. Le ciel gris, la neige, la mer très plate, presque figée, tout donne une impression d'un port et d'une ville endormis sauf sur le quai auquel sont amarrés le M/S Nordnorge et le M/S Vesterålen.

Au retour de ma promenade matinale, je m'attarde un peu sur le quai et je cherche l'endroit idéal pour photographier les 2 navires en enfilade quand arrive un corbillard qui se dirige vers l'entrée de la cale du M/S Vesterålen. Je me dis "tiens...même les corbillards prennent l'express-côtier", mais en fait le chauffeur gare son véhicule en marche arrière sur la porte descendue de la cale. Je prendrai mes photos plus tard et je me retire derrière des containers. Entre 2 d'entre-eux, j'aperçois brièvement 4 marins du M/S Vesterålen déposer un cercueil dans le corbillard.


 

en quittant Finnsnes : le pont reliant Senja au continentNous quittons donc Harstad à 8 H 15, cap au nord-est en direction de Finnsnes avec une arrivée prévue à 11 H.

La seconde partie de cette navigation emprunte le Tranøyfjorden qui sépare le continent de l'île de Senja (2ème île norvégienne par la superficie). Les rives de ce fjord sont mollement vallonnées et l'on aperçoit des fermes aux champs "tirés au cordeau" entre les parties boisées.


 

à Tromsø : le pont, la Cathédrale ArctiqueA midi, le Nordnorge quitte Finnsnes pour Tromsø que nous atteignons vers 14 H 45 après une navigation sous un ciel changeant. Nous allons faire un tour en ville malgré la température fraîche ; j'ai envie de revoir des lieux que j'ai bien conservés en mémoire. Autour d'une église, en septembre dernier, des oiseaux marins, des pigeons et des corbeaux (?) se"battaient" pour le contenu d'une poubelle. Aujourd'hui... plus de poubelle mais une abondante couche de neige qui atteint la poitrine d'une statue sur le parvis de l'église et quelques oiseaux sont encore là.

Je voulais photographier les mêmes lieux qu'en septembre 99 mais la neige m'empêche, d'une part, d'avoir les mêmes angles de prise de vue, et d'autre part, n'est vraiment pas "immaculée" en ville en cette (presque) fin d'hiver.

En rentrant à bord, nous passons devant un patrouilleur (?) des gardes-côte à quai devant le Nordnorge. Comme sur beaucoup d'autres bateaux, nous y voyons des morues séchant au vent, à cheval sur un manche à balai suspendu à l'horizontale dans une coursive extérieure. Est-ce vraiment réglementaire ??

Il neige de temps en temps...

page précédantepage suivante