vers 78° nord à 2H

21 février 2002 - 7ème jour : de Berlevåg à Kirkenes et retour

diaporama des photos du jour - carte inter-active du jour

 

7èmeEuh... je suis allé me promener. J'en ai largement le temps : le M/S Polarlys est à quai à Kirkenes jusqu'à 13 H 30 et il fait tellement beau :o))


 

A KirkenesComme en avril 2000, je me dirige vers l'embouchure de la rivière qui sert de frontière avec la Russie en amont. Je traverse un quartier résidentiel où la hauteur de neige est de pratiquement 1 mètre en dehors de la rue. Dans la cour d'une école, les gamins, en combinaison, se roulent dans la neige, leurs cris mettant un peu d'animation dans les environs.

Dans ce quartier, pratiquement toutes les places de stationnement sont pourvues d'une borne électrique. Roulerait-on uniquement à l'électricité à Kirkenes ? Je suppose que c'est plutôt pour assister la batterie lors du démarrage du moteur de la voiture ou pour empêcher le moteur de trop refroidir.

Je ne sais pas si c'est pareil en été, mais ce quartier est caaaalme... en dehors des aboiements de quelques chiens. Dans beaucoup de jardins, des abris et de la nourriture (céréales, graisse) sont à la disposition des oiseaux.


 

A KirkenesLe M/S Polarlys à Kirkenes : on voit la coupée pour les passagers et l'accès à la cale derrière des palettes de cartons d'emballage. Devant l'express-côtier : la vedette de la "politi" presque ceinturée d'une couche de glace de 2 cm.


 

A KirkenesEst-ce le froid (- 15°) ? le soleil ? une allergie à la crême solaire ? J'avais de bonnes joues rouges en montant à bord... et des stalactites de glace dans les moustaches vraiment "en vrac", les pointes étant loin d'être "conquérantes"... J'aurais p'tet dû mettre du gel ?? Mais comment font les norvégiens moustachus pour que la vapeur d'eau de la respiration ne gèle pas dans les moustaches ???


 

A l'embouchure du fjord de KirkenesCa y est, nous avons entamé le voyage retour de l'express-côtier. Nous commençons par remonter vers le nord : de 69° N à Kirkenes on remonte à 71° N.

Vers 14 H 10 nous doublons le phare situé côté est de l'embouchure du fjord de Kirkenes.

Cet après-midi, au salon panoramique, c'est caaaaalme, certains passagers sommeillent, les bavards murmurent (contrairement à d'autres moments), la mer fume...


 

A VardøNous arrivons à Vardø vers 16 H 45 et il fait déjà nuit (nous sommes au point le plus Est de la Norvège) mais le ciel est très clair. Y aura-t-il des aurores boréales ce soir ? L'escale durant 1 heure, je fais un tour sur le port où les pêcheurs côtiers finissent de préparer et charger leur pêche de la journée.


 

Vers 19 H, on annonce, sur la sonorisation, des aurores boréales sur l'avant du M/S Polarlys : excitation générale... Les aurores sont très pâles, à peine colorées, 2 serpents ondulant à la verticale à l'avant gauche du navire . J'essaie d'en faire des photos avec mon appareil numérique : rien... Une pose de 4 secondes avec le 24/36 ne donnera pas beaucoup plus de résultat. Avant mon voyage, je m'étais documenté sur internet à propos de la photographie des aurores boréales. Bien sûr, il faut faire des poses, avoir un pied, mais bon... même avec un pied sur un navire, ça bougera quand-même.

Nous arrivons à Båtsfjord vers 21 H dans le blizzard et donc ben... plus d'aurores boréales...

page précédentepage suivante