vers 78° nord à 2H

19 février 2004 - 11ème jour : de Trondheim à Ålesund

carte inter-active du jour

 

11ème jour7 H 55 à Trondheim, je guette l'arrivée de l'express-côtier montant vers le nord... 8 H, aucun navire en vue, je vais déjeuner.


 

Il y a beaucoup de nouveaux immeubles à proximité des bassins du port ; des immeubles de bureaux essentiellement, tout en verre avec des patios intérieurs à l'abri des intempéries.

Je vais faire un tour sur le port vers une immense grue sur une barge dont j'aperçois la flèche depuis le M/S Nordkapp au dessus des entrepôts. En chemin, des camions porte-engins avec des véhicules militaires sur leur remorque passent devant moi. Arrivé à proximité du quai où est amarrée la barge avec la grue, un militaire vient vers moi et de loin, je lui fais comprendre par un geste "ça va, j'ai compris... j'vais voir ailleurs..." et passe au large de la zone du quai où sont garés de nombreux véhicules militaires. Déjà, en 2002 à Trondheim également, un marin cette fois-là était venu vers moi alors que je photographiais la statue [et non les frégates et autres navires des marines de l'otan en manoeuvres] de Leiv Eriksson, découvreur du Vinland [Terre-Neuve].

10 H 15, nous quittons Trondheim. Beaucoup de norvégiens à bord dont 3 ou 4 businessmen qui se la jouent un peu, je trouve, en se montrant des présentations powerpoint sur leur portable au beau milieu du salon panoramique. Ca fait bizarre.

Un peu à l'ouest du port de Trondheim, il y a une base d'essai d'embarcations de sauvetage où viennent s'entrainer les équipages. A 200 m du M/S Nordkapp, il y a justement une embarcation orange avec des hommes en combinaison de survie sur le roof. A terre, il y a tout un échaffaudage avec notamment, des canots couverts sur leur rampe de lancement à 10 ou 15 m au dessus de l'eau. Ce doit être impressionnant [mais très rapide] d'abandonner un navire avec ce système.

chantier naval de Rissa11 H 20, nous passons devant le chantier naval de Rissa où sont amarrés un ferry [ou un paquebot ?] et un des 2 derniers express-côtiers. Ceci explique sans doute l'absence à quai, ce matin, d'express-côtier "montant". Je guette, je guette d'éventuels orques... en vain


 

vieux gréementNous passons sous le vent d'un voilier traditionnel... Poooooooo.... Il a droit à un ou deux coups de corne.

Ce midi, nous faisons une escale exceptionnelle à un quai apparemment privé sur l'île d'Hitra pour embarquer les salariés de Salmar Farming, la plus grosse entreprise norvégienne d'aquaculture.

Les présentations powerpoint de ce matin sont destinées à ce séminaire et voilà pourquoi ma cabine est au pont 3, toutes les cabines des ponts 5 et 6 étant réservées à ce personnel.

Je me demande bien ce que se racontent 3 grands-mères norvégiennes à l'avant du salon panoramique... Ca a l'air très passionnant ;o)

Le ciel reste couvert tout l'après-midi, y compris quand nous passons à Kristiansund vers 17 H.

page précédantepage suivante