vers 78° nord à 2H

13 février 2004 - 6ème jour : d'Øksfjord à Mehamn

diaporama des photos du jour - carte inter-active du jour - les grands panoramas du jour : Honningsvåg à 12 H 25 ; à 12 H 50 ; à 12 H 55 ; à 15 H 10.

 

6ème jour6 H 45, réveil alors que nous quittons Hammerfest. Le temps est [encore !] couvert ce matin. Il est presque 9 H quand nous croisons le M/S Trollfjord et je ne suis pas encore sorti à l'extérieur sur les ponts ; le spectacle de l'aube ne peut pas être formidable tous les jours !


 

M/S MidnatsolLe M/S Trolljord et son sister-ship le M/S Midnatsol sont les 2 derniers express-côtiers entrés sur la ligne, respectivement en 2002 et 2003. Ils ont un très grand sun-deck tout en haut mais il n'y a pas d'espace public extérieur à l'arrière, excepté au pont 6 la coursive couverte ceinturant tout le navire. J'apprécie beaucoup les espaces extérieurs à l'arrière des ponts 5 et 6 des navires construits entre 1993 et 1997 où l'on est à l'abri du vent. Bien sûr, à l'avant, c'est beaucoup plus agréable, mais seulement par temps calme. Par temps plus agité, ma moustache n'y reste pas frisée très longtemps [à défaut de cheveux à décoiffer ;o] si vous voyez ce que je veux dire...


 

A 9 H 15, nous arrivons à Havøysund où il fait + 2° et il n'y a pratiquement plus de neige sur la coursive extérieure du pont 5. Il y a une petite bruine mais j'ai presque 30 mn pour aller me promener. De retour... je ne suis pas allé bien loin... c'est une vraie patinoire, de la vraie glace... la pluie sur la neige durcie. J'observe un chariot élévateur en train de patiner au bout du quai. Un autre manutentionnaire arrive sur son chariot transportant une caisse de sable/gravillon prévu pour aider au dégagement des "patineurs". Mais le sable dans la caisse est complètement gelé et donc aggloméré. A grands coups de pelles, les 2 hommes arrivent à obtenir quelques maigres poignées de sable et 10 mn plus tard le premier chariot arrive à rejoindre, mètre après mètre, le hangar distant de... 20 m. Qu'est-ce que je ris en enregistrant ce passage au dictaphone !!

 

le continent à gauche, Magerøya à droite11 H 20, un aigle vole très haut dans le ciel. Bon... celui-là, je l'ai photographié même si la scène n'est pas très belle compte tenu de la distance. On reconnait bien le vol plané des aigles. Je me souviens des aigles survolant, haut dans le ciel, la vallée d'Argeles-Gazost où j'ai passé 3 années scolaires au lycée climatique de plein air.


 

HonningsvågA peine arrivé à Honningsvåg, je pars faire un tour avant de déjeuner. Je monte d'abord vers l'église en passant le long des bassins du port. Arrivé à l'église à l'heure de sortie de l'école située en face, je poursuis sur la gauche vers un point de vue au dessus de la ville que j'ai repéré sur le plan figurant dans le très intéressant livre offert aux passagers. Heureusement, ici le sol n'est pas recouvert de glace vive mais d'une couche de neige de 10 à 15 cm où mes crampons sont efficaces. Du point de vue à 12 h 25, je fais le 1er des 4 grands panoramas de la journées. Mon vieil [déjà] appareil numérique n'ayant pas de programme "panorama", je profite du ciel couvert : la luminosité est pratiquement identique à droite, à gauche, devant, derrière.


 

HonningsvågJe redescend et me dirige vers la gauche de la photo ci-dessus, quartier où se trouve notamment l'école nationale de pêche qui utilise un ancien chalutier que j'ai photographié alors que le Nordlys entrait au port. De là-bas, je fais également 2 panoramas peu avant 13 H avant de rentrer déjeuner. 13 h 07 [et non 9 H 05 comme l'indique l'horloge d'un commerce près du quai de l'Hurtigruten], de retour de mon "tour en ville", je souris en voyant le "parking" à sparks devant les commerces à proximité du M/S Nordlys.

Au cours de ma balade, j'ai du faire attention aux manoeuvres de quelques engins de travaux publics déplaçant des quantités très importantes de neige évacuée des rues par les chasse-neiges.

15 H, un petit bateau de pêche arrive au quai alors que la pénombre du crépuscule s'établit. A quelques dizaines de mètres de l'avant du M/S Nordlys, un chalutier russe est à quai. Apparemment, l'équipage prépare son départ.


 

KjøllefjordPeu après, nous quittons Honningsvåg pour une navigation dans la pénombre puis la quasi-obscurité quand nous arrivons à Kjøllefjord à 17 H 30. J'ignore à quoi servent toutes ces lumières au dessus de Kjøllefjord mais on dirait une piste de ski. En tout cas, ces lumières génèrent des reflets jaunes, verts, oranges dans la mer très beaux.

Ca sent la farine de poisson dans le port : il y a une usine avec son propre débarcadère à 30 ou 40 m du quai de l'Hurtigruten

Nous sommes à Mehamn à 20 H.

page précédantepage suivante