vers 78° nord à 2H

10 avril 2005 - 6ème jour : d'Øksfjord à Mehamn

diaporama en html5 des photos du 10 avril - carte inter-active du jour

 

6ème jourInitialement, je n'avais pas prévu de me rendre au Cap Nord cet après-midi mais finalement, comme je n'ai pas participé à l'excursion en pneumatique à Bodø, je me suis décidé pendant la nuit. Les inscriptions sont closes depuis hier... reste-il encore une place disponible ?


 

6 h 40 : jacuzzi matinal6 H 40 à Hammerfest, ça fait déjà quelques minutes que je suis dans un des 2 jacuzzi quand je demande à un passager suisse allemand, avec qui j'ai un peu sympathisé, de me prendre en photo dans un "nuage" de vapeur d'eau.

Il fait relativement doux ce matin et j'apprécie particulièrement ma séance de ce matin.


 

en arrivant a HavoysundlLa matinée se passe sous un ciel assez bouché. Alors que nous sommes en route entre Havøysund et Honningsvåg, une conférence de Claude Villers au sujet des "bouts du monde" est organisée ce matin... Fin de la terre ? début de la mer ? ou alors début de la terre ? Ca dépend où l'on se trouve ou alors dans quel état d'esprit l'on est. En Breton, Finistère se dit "Pen ar bed" soit "la tête de la terre" soit plutôt le début de la terre et non la fin.

Pendant la conférence, certains passagers qui n'y assistent pas et qui se trouvent à l'avant du pont 5 aperçoivent 2 bandes de marsouins alors que nous naviguons dans Magerøysundet, le détroit entre Magerøya [l'île où se trouve le Cap-Nord] et le continent.


 

au Cap NordBientôt 14 H au Cap-Nord, je suis tout seul... pas un bruit... c'est "zen". Je suis à environ 100 m devant le hall du cap... c'est très beau... le plateau où il n'y a que quelques centimètres de neige soufflée et sculptée par le vent.

Le ciel est à 20 %, 10 % bleu... des gros nuages, certains blancs, d'autres gris anthracite, toutes les nuances du gris en fait... 300 m plus bas, la mer est calme... seule l'ondulation tranquille d'une houle résiduelle du nord-est l'anime. Et puis ce silence, après l'agitation de notre arrivée : les passagers de 3 cars se rendant au pied de la sphère pour immortaliser sur pellicule ou carte mémoire leur passage en ce "bout du monde", se pressant au pied du soubassement du globe pour y monter 20 secondes, juste le temps d'une pose [j'y suis allé également de ma pose : cliquez ici pour une photo dédicacée]. 20 minutes après notre arrivée, il n'y a plus grand monde dehors ; un diaporama sur le Finnmark, que j'ai déjà vu, est projeté au 2ème sous-sol du hall.


 

au Cap NordIl ne fait pas froid du tout, le vent est inexistant et pourtant "quand le vent s'arrêtait, le cigare était pas mal" me dit Claude Villers qui a posé tout à l'heure au pied du globe pour "L'amateur de cigare". Je m'écarte un peu du hall le long de la barrière qui empêche de trop s'approcher du bord de la falaise... la lumière changeante au fil de la pérégrination des nuages devant le soleil est très belle sur la neige du bord de falaise. Tout en bas, un bateau de pêche, dont j'évalue la longueur à 20 ou 25 m, semble minuscule au pied de la falaise de 317 m du Cap-Nord.

Je vais quand même faire un tour dans le hall avec l'intention d'aller dans le tunnel qui descend jusqu'à un balcon qui s'ouvre dans la falaise à une trentaine de mètres [sauf erreur] en dessous du globe, même si nous avons été prévenus que l'accès à ce balcon est actuellement obstrué par la neige. Mais j'y renonce au bout de quelques mètres car ma hanche et mon genou droits me titillent rapidement. Je n'ai pas souvenir d'avoir été gêné dans cette pente en 1999... évolution, même si je marche un peu mieux qu'il y a 2 ou 3 ans.

Sur la route du retour, arrêt de 5 minutes dans un "pseudo" camp sami au bord de la route avec lavvo [tente], rennes, traineau, etc et l'éleveur de rennes sami posant pour les photographes. Il se raconte que c'est l'homme le plus photographié de Norvège. De l'autre côté de la route ses "vrais" maison, moyens de déplacement [gros 4x4, motoneige, quad]. Je ne me sens vraiment pas à l'aise devant cette mise en scène même si cet arrêt permet de faire tourner la petite boutique d'artisanat sami.


Finnkjerka15 H 40, retour à bord du MS Finnmarken. Ici, à Honningsvåg, le ciel s'est couvert pendant notre excursion au Cap-Nord et Agnès qui ne nous a pas accompagné, faute de place, pensait que nous étions dans la purée de pois sur le plateau... heureusement, ce n'était pas le cas.

En route vers Kjøllefjord, je guette les falaises de Finnkjerka à l'extérieur du pont 8 quand, alors que nous en approchons, une sympathique dame allemande me demande si ce sont bien là les aiguilles qui ressemblent à une vieille église ? Je lui répond par l'affirmative mais elle semble douter, perplexe... je lui explique donc qu'il faut attendre de les avoir dépasser afin de les voir sous le "bon angle".

Vues de l'est, les 3 aiguilles avec un ciel tirant sur l'oranger en arrière-plan sont vraiment très belle. Lors de notre escale à Kjøllefjord, je les photographie encore là-bas tout au fond à l'embouchure du fjord derrière la petite pointe en aval du port.

escale a MehamnPuis vers 20 H, escale à Mehamn dans une lumière bleue, quelques personnes attendent sur le quai partiellement en bois.

22 H 26, arrivée à Berlevåg, plus grand chose à voir dans la pénombre... je vais me coucher.

page précédantepage suivante