vers 78° nord à 2H

11 avril 2005 - 7ème jour : de Berlevåg à Kirkenes puis retour à Berlevåg

diaporama en html5 des photos du 11 avril - carte inter-active du jour

 

7ème jourLundi 11 avril, réveil à 5 H 54, grand beau temps entre Vardø et Vadsø. Je me lève pour la séance de jacuzzi matinal, les spas et sauna étant accessibles de 6 H à 22 H.


 

7 H 30, arrivée à Vadsø dans les "coin-coin" des eiders et autres canards très, très nombreux à l'entrée du chenal du port.

Balade sur le port, je retrouve le musée que j'avais visité lors de mon 1er voyage en septembre 1999 avec notamment une reproduction de la nacelle du dirigeable Norge. Malheureusement, le musée n'est ouvert que du 20 mai au 30 septembre. Je ne reste pas trop longtemps dehors car il fait froid ce matin... le Gulf Stream n'apporte plus sa chaleur ici. Je vais juste photographier la silhouette du pylone d'amarrage du Norge là-bas à 2 km à contre-jour.


 

9 H 50, en vue de Kirkenes, pas mal de petits glaçons descendent le fjord. Dans le salon panoramique, ce sont les adieux des passagers qui vont débarquer ici. Si on a le temps, ça vaut vraiment la peine de faire l'aller-retour car, à mon avis, la navigation vers le sud est plus intéressante que la route vers le nord : nous passons aux Vesterålen, Lofoten, devant les "7 soeurs" et Torghatten en journée, notamment.


 

Pas de chance, le ciel s'est entièrement couvert quand nous approchons de Kirkenes mais le plafond nuageux est quand-même assez élevé. Plus nous nous rapprochons de Kirkenes, plus les glaçons sont nombreux sur la mer. Ce n'est pas très "couleur locale" mais près de moi dans le salon panoramique, une maman africaine en "boubou" habille ses enfants pour le débarquement. Quant-à elle, elle enfile une doudoune longue comme un manteau sur sa robe.

 

LE MS Finnmarken accoste à côté d'un étrange navire militaire norvégien, pratiquement aussi large que long [on dirait vraiment un avant de bateau tronqué en son milieu, surtout que l'arrière ne semble pas finie, juste une cloison mais avec cependant des logos de propulseurs sur la coque... bizarre ???] avec de nombreux radomes protégeant des antennes, radars, etc. Un militaire est en faction devant la coupée.

A quai à Kirkenes, nous sommes par 69°43'740" nord et 30°04'260" est. Sur le poste de télévision de la cabine, le plus intéressant est de suivre la route du navire sur la carte numérique grâce au GPS. Ici, nous sommes donc moins "nord" qu'à Tromsø par exemple [69°67' nord]. Cette nuit, nous avons donc navigué vers l'est mais aussi vers le sud.

Entre le MS Finnmarken et le drôle de navire militaire, il y a un chalutier battant pavillon russe, moderne et bien entretenu dont les matelots débarquent des pallettes de poisson surgelé "à consommer avant 2006".

Je fais un tour à Kirkenes en compagnie de Brigitte et Patrick : pas grand chose à voir à part les chalutiers russes dans le port.

 

17 H à Vardø, cette fois-ci je vais pour la première fois jusqu'à la forteresse : à mon avis, il n'y a pas grand chose d'intéressant à part peut-être les toits recouverts d'herbe de quelques bâtiments, et encore, à la sortie de l'hiver, l'herbe n'est vraiment pas au mieux de sa forme après de longs mois passés sous la neige.


 

Je vais ensuite me balader dans le port ; il y a de nouveaux quais, nouveaux pontons plutôt juste à l'arrière du MS Finnmarken. J'y descends faire des photos de la poupe en contre-plongée... mais le résultat n'est pas terrible.


 

Vers 20 H 30, escale à Båtsfjord puis à 22 H 26, arrivée à Berlevåg, rien à voir dans la pénombre... au lit. En fait, j'aurais dû patienter un peu car le MS Finnmarken étant en retard, l'escale y étant prévue de 22 H 15 à 22 H 30, le MS Midnatsol venant du sud pour une escale prévue de 22 H 30 à 22 H 45 a du attendre à l'entrée du petit port et les 2 express-côtiers se sont croisés de très près lors de notre départ.

page précédantepage suivante