vers 78° nord à 2H

12 avril 2005 - 8ème jour : de Mehamn à Tromsø

diaporama en html5 des photos du 12 avril - carte inter-active du jour

 

7ème jourMardi 12 avril, réveil à 6 H, nous sommes à quai à Honningsvåg. Je m'habille en vitesse : sweat et caleçon en polaire, tongues et hop sur le pont. Il ne fait pas très chaud et il "neigeotte"... juste quelques flocons. Brrrr, il ne fait vraiment pas très chaud et je pense m'abstenir de la séance jacuzzi ce matin... quoique !!


 

En tout cas, je photographie quelques bateaux de pêche côtière qui partent en mer alors qu'un corbeau reste voler sur place à quelques mètres de moi [j'entends très bien le bruit des battements de ses ailes] en tenant quelque chose "en son bec" [un fromage ? non, non, je ne crois pas, mais sûrement de la nourriture].


 

7 H 09, de retour dans ma cabine après... être passé par le jacuzzi et une toute petite séance de sauna. Il fait moins froid. 10 minutes plus tard, brève tempête de neige... Après le sauna, je suis passé par la salle de fitness et j'ai essayé le stepper [?]... mais je n'ai pas pu appuyer avec ma jambe droite à cause de ma hanche... je n'ai pas insisté.


 

9 H 05, 5 à 10 mn après avoir quitté Havøysund, le M/S Finnmarken croise le M/S Polarlys. C'est magique de le voir "apparaître" dans la brume, là-bas derrière une pointe de la côte. Il y a eu quelques secondes comme ça... magiques. Des membres du personnel hôtelier et des passagers l'attendent sur la coursive bâbord du pont 5 avec chacun un drap afin de saluer le navire montant vers le nord.


 

Ce matin, nous sommes vraiment nombreux pour saluer l'autre express-côtier croisé. Depuis l'arrière, la ligne de draps agités doit atteindre pratiquement le milieu du navire, soit au moins 50 mètres. Un stock de draps destinés à cet usage se trouve d'ailleurs sur un palier de l'escalier de service se situant à l'arrière du navire.

Par contre, en face, pas grand-monde pour nous saluer. L'ambiance à bord du M/S Finnmarken est vraiment "bon enfant" du fait notamment de la "chef de rang" du restaurant qui par exemple, sait "rameuter" des volontaires chaque jour lors de la rencontre d'un autre navire de l'Hurtigruten "Come, come, come !!". De mes 5 voyages à bord de l'Hurtigruten, j'ai préféré l'ambiance à bord des navires d'OVDS que je trouve un peu plus décontractée qu'à bord des navires de TFDS, mais ce n'est que mon impression.


 

11 H, nous arrivons à Hammerfest sous un très beau soleil ; les montagnes en face du port sont très bien éclairées... un jeu d'ombres et lumières... c'est très beau.

l'après-midi s'annonce apparemment sous les meilleurs auspices... mais sera-t-il vraiment si beau ?

page précédantepage suivante