vers 78° nord à 2H

Mes coups de coeur norvégiens

 

***** Vivez ou revivez l'intégralité du voyage depuis le bord d'un navire de l'Hurtigruten : du 16 au 22 juin, avec 8 caméras fixes ou mobiles, la chaîne de TV norvégienne NRK2 a diffusé en direct le voyage du MS Nordnorge depuis le quai de Bergen jusqu'au quai de Kirkenes (134 heures).... Euh... j'ai eu du mal à aller me coucher ces soirs là. Les images resteront visibles à www.nrk.no/hurtigruten. Ci-dessous un timelapse en 37 minutes des 134 H de la caméra fixée au dessus de la passerelle, par Mightynature.

 

 

une promo pour les voyages sous les aurores boréales

Hurtigruten winter - hunting the light from Hurtigruten ASA on Vimeo.

 

 

www.norvege-fr.com : j'y passe presque tous les jours pour notamment, lire des traductions d'articles de presse concernant la Norvège, parcourir et parfois participer aux forums dans une ambiance très chaleureuse, ah oui... voir aussi les éventuelles émissions ou films relatifs à la Norvège programmés prochainement sur nos chaînes TV, etc.
C'est une vraie mine d'informations sur les voyages, la vie des migrants, la culture, des recettes de cuisine... amassées par des francophones d'ici, de là-haut ou d'ailleurs tombé(e)s sous le charme de la Norvège mais aussi des Norvégien(ne)s de là-haut ou d'ici.

 

Nils Petter Molvær : en mars 2005, j'ai assisté à un concert de Nils Petter Molvær. Bizarrement en juin 2004, juste avant la sortie du programme 2004/2005 du Théâtre de Quimper, je m'étais dit que ce serait drôlement bien si Nils Petter Molvær se produisait ici... Pressentiment ?? mon voeux a été exaussé... et de quelle manière !!!

En septembre 1999, lors de mon premier voyage à bord de l'Hurtigruten, j'ai fait la connaissance d'une étudiante en cinéma allemande qui réalisait pour ses études un film super 8 sur l'Hurtigruten. Elle m'a adressé une cassette de son film dont la "BO" comportait des extraits de Khmer, le premier CD de Nils Petter Molvær. Découverte !!! cet électro-jazz, cette trompette [aux accents de corne de brume parfois et parfois complètement "bidouillée" par l'électronique], cette lourde rythmique qui allait très bien avec les images vieillies des anciens navires de l'Hurtigruten [on pourrait imaginer les battements d'une machine à vapeur dans Acces / Song of Sand I].

De mes 5 CD de Nils Petter Molvær, je crois que c'est ce premier que je préfère. A chaque fois que j'écoute [souvent] Acces / Song of Sand I, je visualise les images de navigation dans la lumière saturée du film de Barbara. Et puis Il y a On Stream... pur bonheur,  j'en ai presque les larmes aux yeux  parfois.

De très nombreux DJ remixent avec bonheur les morceaux de Nils Petter Molvær : j'aime beaucoup le 1er CD de remix Recoloured.

Vous trouverez sur son site des extraits des derniers CD, une "web radio", des video, etc.

Juin 2009 : je viens de configurer un petit lecteur de quelques uns de ses morceaux. Pour l'ouvrir dans une pop-up afin que que vous puissiez écouter ces morceaux en feuilletant mes pages.

 

 

Les vidéos d'aurores boréales de Tor Even Mathisen magnifiques, magiques, féériques, oniriques, poétiques... Eteignez la lumière, affichez le film sur tout l'écran... Superbe spectacle mais si vous le voyiez "en vrai" !!! Voilà pourquoi j'aime naviguer sous les hautes latitudes en hiver. C'est la version 2010 que je vous présente ci-dessous. Voyez la version 2009 sur le blog de Tor Even Mathisen.

 


Aurora Borealis timelapse HD - Tromsø 2010 from Tor Even Mathisen on Vimeo.

 

Celles de Ole Christian Salamonsen sont aussi très belles dont celle-ci :


In The Land Of The Northern Lights from Ole Christian Salomonsen on Vimeo.

 

Certes, on n'est pas en Arctique mais en Ecosse et saisir en même temps des nuages noctulescents et une aurore boréale est très rare, surtout au mois d'août... Maciej Winiarczyk l'a fait dans la nuit du 4 au 5 août 2013 et c'est SUPERBE !!

 

 

au nord du mondeAu nord du monde : encore plus que moi [est-ce possible ?? faut croire à en juger le nombre de voyages effectués], Claude Villers apprécie la navigation à bord des navires de l'Hurtigruten. Dans "Au nord du monde", il nous raconte [très bien] le voyage qu'il a effectué en novembre 2004 à bord du M/S Vesterålen : peu de passagers, déjà l'hiver.

"A mesure que nous avançons, le voile se dérobe et les couleurs s'avivent. Du jaune, du vert, du mauve, du violet, parfois du rouge... du bleu... comme s'échappant de la cime d'un glacier et le transformant en volcan prodigieux, crachant des nuées multicolores ! " magie des aurores boréales, l'un des charmes du voyage à bord de l'Hurtigruten en hiver.

Et puis, le nombre peu élevé de passagers facilite les contacts entre passagers ou avec les membres de l'équipage dans une ambiance très détendue ... même quand souffle la tempête. La vie à bord est calme, tranquille ; on passe son temps à regarder la côte qu'on longe en permanence, à observer les manoeuvres lors des escales dans les grands et tout petits ports ; on lit ou on discute, on rêve.

En avril 2005 Claude Villers, qui accompagnait un groupe d'un cinquantaine de passagers, m'a gentiment dédicacé son livre : "Pour Paul, un autre amateur (dans le sens d'aimer !) des balades au nord du monde... Vive les Rêves Vive la Vie ".


 

 

Gaïa Editions : en 2000, une visiteuse de mon site m'avait fait part de son projet de naviguer à bord de l'hurtigruten afin de voir les lieux où se déroule une bonne partie de l'épopée de Dina écrite par Herbjørg Wassmo et publiée chez GAÏA.

C'est ainsi que j'ai connu cette auteure et cette "maison" Gaïa Editions.

Depuis, j'ai beaucoup apprécié également des livres de [la saga d'Orm Le Rouge...], Jørn Riel [les 3 livres du cycle "Le chant pour celui qui désire vivre", les 3 livres "le garçon qui voulait devenir un être humain", etc], Gunnar Staalesen dont le héros, Varg Veum est un détective de Bergen, etc.