18 novembre 2005 : débarquement à Puerto Montt

[diaporama des photos du jour] [carte de Chiloé et Puerto Montt]

 

campagne électorale à Puerto Montt18 novembre 2005, 7H30 à quai à Puerto Montt : réveillé depuis 4H ce matin, sommeillé jusqu'à 6H. Je suis seul au salon panoramique : il ne fait pas très beau, il bruine un peu... tient... une carriole tirée par un cheval passe devant l'entrée du port.

Il y a un marnage important ici... aussi, nous quitterons le MS Nornorge par le pont 5 et descendrons sur le quai en passant par une coupée très, très longue. En effet, le pont 3 est bien trop bas par rapport au quai ce matin. Sur l'autre rive de la petite ria où est amarré le navire, il y a un petit port de pêche et les barques en haut de l'estran sont au moins à 5 voire 6 m au dessus du niveau actuel de la mer, même plus que ça. Un passeur fait franchir le petit bras de mer à tout un groupe d'écoliers devant le MS Nordnorge.

Nous débarquons donc par le pont 5 en certifiant à un fonctionnaire chilien que nous n'emportons aucun produit alimentaire "no fruits, no vegetables ?". Il a déjà récupéré au moins des bananes qu'il tient à la main. Tous les membres du "staff" sont alignés sur le quai et je les remercie chaleureusement et plus particulièrement Stefan, le géologue avec qui j'ai un peu plus sympathisé.

Nous partons en excursion vers le volcan Osorno et les chutes de Petrohué juste à l'heure de l'entrée des écoles.... donc dans les embouteillages. Si hier à Chiloé, il y avait beaucoup de propagande électorale dans les rues et même parfois accrochée aux arbres en pleine campagne, ici, il y en a vraiment partout et même des affiches suspendues aux câbles électriques ou téléphoniques au dessus des carrefours. Nous gagnons un point de vue sur les hauteurs de la ville mais malheureusement, le ciel est couvert et on devine, à peine, le MS Nordnorge, là-bas au port.

Pour gagner, les chutes de Petrohué, nous longeons le lac Llanquihué, l'un des plus grands du Chili. Sur l'autre rive se trouve le volcan Osorno, visible de très loin, même depuis Puerto Montt... quand le ciel est dégagé... ce qui n'est pas le cas ce matin... vraiment dommage. Le 23 décembre 2005, le MS Nordkapp étant à quai à Puerto Montt, j'ai enregistré à 20H40 une image de sa webcam avec le volcan qui parait tout près, juste au dessus de la ville, alors que le sommet est à environ 50 km du port selon l'échelle de la carte. Voir cette image en cliquant ici [webcam mise en ligne par www.bt.no, le site du quotidien de Bergen].


 

guanacosEn route, nous nous arrêtons 5 mn pour photographier d'un côté de la route des guanacos domestiques et de l'autre côté, les premières pentes de l'Osorno à défaut de sommet.


 

les chutes de Petrohué creusées dans la lave de l'OsornoVraiment dommage ce temps car les Saltos de Petrohué auraient été bien plus beaux sous un ciel clair et avec le volcan en arrière plan. Le contraste entre l'eau verte de la rivière et la roche volcanique noire, de la lave en fait, aurait été bien plus beau.

En route, la guide nous a expliqué que le genêt et l'ajonc en fleur que l'on voit partout ont en fait été "importés" ici afin de constituer des haies... et ont vite été "incontrôlables" et sont devenus une "plaie" pour la végétation endogène.

Dans l'après-midi nous nous envolons vers Santiago du Chili où il fait nettement plus chaud. Même si ce n'est que le printemps, la végétation semble déjà bien sèche autour de la ville. A l'est, les Andes sont en fait très proches. On dit qu'à Santiago, on peut skier le matin et se baigner dans le Pacifique l'après-midi.

Je suis crevé et je m'endors dans le car entre l'aéroport et l'hôtel. Je vais me reposer avant de prendre l'avion pour Madrid demain soir...

page précédente